Accueil

Le Jardin Potager de Philippe

Ce blog parle de ma passion qu’est de jardiner mon potager

C’était comme ça …
Au tout début

Au tout début le jardin était fait par mon beau-père de façon agricole avec de longues raies de 10 m , il y arrivait bien et nous apprenions ma femme et moi en le regardant faire et l’aidant comme nous pouvions avec le peu de temps que nous avions en travaillant . et il y a 5 ans il est décédé et nous avons repris le flambeau …

Les plantations avant
La reprise du flambeau

Il y a donc 5 ans nous avons repris le jardinage de la même façon que mon beau-père le faisait mais il manquait quelques chose car nous avions moins de légumes et d’année en année de moins en moins pourtant nous mettions de l’engrais comme lui et faisions pareil . Nous allions baisser les bras et ne plus faire de jardin ce qui aurait été dommage …

Tout mettre à zéro
La recherche

Donc après un moment de réflexion entre moi et ma femme au début on a rechercher pourquoi nous ne récoltions presque plus rien alors que nous faisions pareil qu’avant , ensuite nous savions que nous ne prenions pas assez le temps car en rentrant du travail on avait pas l’envie , la question s’est posée aussi de savoir si la terre n’était pas fatigué puisque le potager était toujours au même endroit depuis des années

Découverte
Un bout du terrain avec les planches

Alors nous avons commencé a discuter avec des personnes qui ont des potagers et à rechercher sur internet une solution pour ne pas laisser cette parcelle a l’abandon . Il y a eu plusieurs explications , pour certains c’était le même combat depuis quelques années en cause le réchauffement climatique que les étés sont de plus en plus chaud , pourtant en écoutant nos anciens qui disent qu’il y a toujours eu des canicules , et pour finir après des recherches un collègue de travail de ma femme a parlé de permaculture .

Permaculture
Paillage d’une première planche

Permaculture ce mot ne me disait rien , alors recherche sur internet et visions de vidéo sur Youtube , et la on s’est dit pourquoi pas , mais comment faire . Alors du faite qu’en plus j’avis du temps puisque je travail plus j’ai regardé plein de chaines sur Youtube et pris des notes , certains voit d’une façon d’autre autrement , alors le meilleur moyen c’est de faire un tri et de garder les chaines dont la façon de faire parait plus réalisable pour un amateur passionné et non un professionnel car bien sur je ne compte pas faire ça a très grande échelle mais juste subvenir aux besoin de ma famille .

Mise en oeuvre
Paillage de 6 planches

Donc après toute ces recherches on a décidé de ce lancé dans un potager en permaculture en sachant et en ayant discuté avec 2 personnes qui ont des chaines Youtube et qui font ça par passion et pour leur famille donc pas à. grande échelle ce qui pour moi nous convient suffisamment , on sait que de tout reprendre a zéro est un investissement aussi bien en argent que humainement , mais ça y ait c’est parti , pour cette année . Le commencement a été dès début janvier de passer le motoculteur pour retourné tout le terrain , oui je sais on me dira qu’en permaculture il faut évité aussi d’utilisé des machines agricoles mais honnêtement je me voyais mal retourné un terrain d’environ 100 m2 avec une bêche ou une grelinette

Faire un plan
6 planches paillées

Pour continuer après avoir retourné en plusieurs fois le terrain afin que la terre soit la plus fine possible , nous avons ma femme et moi fait un plan de cette parcelle et dessiné des planches de 8 m de long sur 1,10 de large afin de pouvoir travaillé autour de ces petites planches sans trop ce baisser et évité de marché dessus , ensuite comme on mel’a conseillé c’était dde mettre du fumier de cheval et de paillé dessus ça est une partie de l’investissement pour le fumier de cheval au départ il fallait que je vois avec des centres équestres. Mais vu qque je voulais commencer rapidement j’ai acheté pour les 4 premières planche du fumier en sac .

Et c’est Parti
L’abri du fumier de cheval

Par la suite je me suis renseigner car j’ai la chance d’avoir des centres équestres dans mon secteur , mais ceux ci donnent mais ne livrent pas et la il m’est venu le problème d’aller le chercher et du transport du transport , il me fallait une remorque et une voiture avec l’attache remorque . Et a force de discutions avec mon entourage on a fini par me prêter une remorque et le véhicule pour aller en chercher dans une écurie pas tellement loin de chez moi . Pendant ce temps j’ai commencé a paillé et préparé mes semis pour l’été dans une petite serre qui est très vite devenue trop petite .

Mise en oeuvre
Mes serres avec les semis

Et voilà c’est donc parti pour un nouveau jardin potager en permaculture .Mon beau-fils m’a fabriqué une zone de stockage pour mon fumier de cheval dont j’ai fait 4 planches avec et que j’ai paillé , sachant que j’avais plus de place pour faire mes semis ma femme m’a achetée une seconde serre plus grande , qui elle aussi à été vite pleine , il est vrai que je me suis tellement pris a cette passion que je me suis laissé débordé par les semis . Maintenant vous pourrez suivre ici même l’évolution de mon potager .

À propos de Moi

Je me présente j’ai 58 ans , mon prénom est Philippe , j’ai découvert le jardinage j’étais très jeune avec mon père dans le nord de la France et ainsi qu’avec mon grand père qui avait un jardin ouvrier . J’ai continué avec mon beau-père ici dans le sud , enfin je l’observais et l’aidais de mon mieux tout en travaillant . Les autres détails vous les lirez dans ce blog

En savoir plus à notre sujet

Contactez-nous

mesdebutsenpermaculture@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :