Comment et quand utiliser le fumier de cheval

Salut les potagistes amateurs où aguerris, aujourd’hui je vais vous parler du fumier de cheval frais, comment l’utiliser et à quel moment. Comment bien utiliser le fumier de cheval au jardin ou au compost ?

Comment mettre son fumier de cheval sans retourner le sol et perturber la vie souterraine ?

Pour éviter le retournement de la surface du sol dans le jardin potager, il faut effectuer l’apport de matière organique en automne.

Il suffit alors d’épandre une épaisse couche de compost que l’on recouvre d’un de feuilles mortes maintenu solidement par un filet afin de prévenir tout éparpillement à cause du vent. Cette double couverture est laissée tel quel pendant toute la mauvaise saison. Les vers et le microorganisme contenue dans la terre se charge de décomposer ce matelas et de l’incorporer dans la couche superficielle.

Au printemps , il n’y a plus qu’a semé où planté après un petit griffage. En fin de l’hiver ou au début du printemps, il faut apporter une couche fine de compost ou de fumier bien décomposé en griffant juste la surface pour le faire pénétrer.

Le fumier de cheval est-il toxique ?

Ce type de fumier peut en effet contenir des matières dangereuses, notamment des vermifuges, mais qui disparaissent au bout de 3 à 4 semaines. il faut donc éviter d’utiliser le fumier frais et de le stocker le temps qu’il se décompose.

Quand faut-il mettre du fumier ?

Tout dépend des objectifs. Pour l’entretien régulier de la vie du sol le plus intéressant se situe en automne , et a l’entrée de l’hiver. Si le fumier est pailleux et s’il est frais, on peut l’étaler sur le sol. Sans l’enfouir. En quelques semaines en fonction de la température des précipitations il se décomposera tout seul. Un labour superficiel sans retournement permet d’en incorporer les restes à la fin de l’hiver. Le fumier frais peut aussi rejoindre le compost où il agira comme puissant activateur biologique .le fumier bien composté est utilisé également au printemps par enfouissement superficielle juste avant les semis et plantations notamment au potager .

Pour conclure par mon expérience personnel et que j’ai appris plus tard , le fumier de cheval frais je conseil de le laisser dans un endroit pendant au moins 6 mois a 1 an afin que les graines ingérer par les chevaux ne poussent pas dans votre potager , ce qui m’est arrivé sur les 2 planches ou j’ai mis du frais et qu’après renseignement pris , j’ai su qu’il fallait le laissé reposé un moment avant de l’épandre dans le potager afin que les graines ingérées pourrissent et ne germent pas.

Voila pour l’article du jour bonne lecture et journée a tous .

Publié par Philippe GEST

J'ai 58 ans j'habite a LA CRAU juste a coté de TOULON dans le VAR et je suis passionné de jardinage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :