Les différents fumiers.

Salut les potagistes amateurs où aguerris, Aujourd’hui je vais vous parler des différents fumiers. Chaque fumier a des caractéristiques différentes. Dans l’idéal, on choisira donc l’un ou l’autre en fonction de l’état de son sol, de la période d’apport et des besoins particuliers des plantes cultivées.

Le fumier de vache

Le fumier de vache et autres bovins et un fumier froid, lourd, humide et compact. Il donnera plus de corps aux terre légère et leur conféra une certaine fraîcheur (intéressant pour les chaleurs estivales) Suivant les régions le fumier de vache frais et difficile a trouver car peu de population de vache dans certaines région et dans d’autres les paysans utilisent le fumier de leur propre vache pour l’épandre dans les champs .

Le fumier de cheval, d’âne ou de mulet

Le fumier de cheval, et plus largement le fumier équin est un matériau chaud et léger .il est idéal pour les terres lourdes qu’il allègera et réchaufferas. Du fait de sa rapide et forte montée en température on utilisera également de préférence du fumier de cheval pour la constitution des couches chaudes , Ce fumier est assez facile a trouver car les centres équestres qui sont assez nombreux dans hexagone essaye de s’en débarrassé le tout est de leur demandé et d’avoir la possibilité de le trans porté . Par contre de mon expérience , il vaut mieux le laissé ce reposé entre 6 mois et 18 mois avant de l’épandre pour ne pas avoir la surprise des mauvaises herbes qui risquerais de pousser .

Le fumier de mouton ou de chèvre

Les fumiers ovins sont secs, chaud et particulièrement riche en potasse (ils sont notamment intéressant pour les légumes -fruits) . Difficile à trouver suivant les régions car les ovins sont plus souvent dans les prairies que dedans .

Le fumier de porc

Le fumier de porc n’est en général pas recommandé car extrêmement froid. Toutefois, mélanger à un autre fumier où intégrer à un compost végétal il sera intéressant pour fertiliser les courges ou les concombres .A moins d’avoir soi même un élevage ce fumier est très difficile a trouver dans certaines régions.

Le fumier de volaille

Le fumier de volaille est très chaud et particulièrement riche en azote, (il doit donc être utilisé avec précaution : risque de brûlure des plantes) Et en potasse.

Pauvre en humus, il est plutôt considéré comme un engrais qui pourra être utiliser pour booster les plantes à croissance rapide. Maïs de préférence on l’intégrera au compost. comme tout bon potagiste , ou permaculteur qui n’a pas des volailles chez soi , c’est fumier donc facile a se procurer car souvent a portée de brouette .

Le fumier de lapin

Ils améliorent les sols légers. Vous pouvez l’utiliser au moment du bêchage du terrain si il est parfaitement décomposé, épandez le fumier de lapin en fine couche sur la terre ce qui ne pourra que l’améliorer . Quand on parle de fumier de lapin , on parle de lapin d’élevage qui sont dans un lapinier. et non pas du lapin domestique qui se nourrit de foin et graines de jardinerie et non de foin et d’herbe sauvage ou même de graine pour lapins élevage.

Voila pour l’article du jour sur les fumiers frais. Bonne lecture et bonne journée.

Publié par Philippe GEST

J'ai 58 ans j'habite a LA CRAU juste a coté de TOULON dans le VAR et je suis passionné de jardinage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :